ETA : Dilemme de taille!

Publié le par Naomi et Maurane.

ikurrina

L'organisation séparatiste Basque ETA (ou Euskadi ta Askatasuna, qui signifit Pays Basque et Liberté) avait annoncé il y a trois mois une trêve des représailles armées qui durait depuis déjà 43 ans.

 

Il s'agit la de consolider la trève, l'Espagne doit régler le problème de quelques 700 détenus envoyés dans toute l'Europe afin ''d'éloigner la menace terroriste". Les familles des prisonniers les réclament vivement lors de nombreuse manifestations. Les familles des victimes, elles ne veulent pas du retour au pays de 'criminels' et se font entendre de leur côté.

 

            Maria Caballero, dont le père a été victime d'un attentat en 1998 parle :

                        "Aujourd'hui je sais qu'ils sont en prison, mais cela ne m'intéresse pas de savoir ou. Leur peine prendra fin dans 15 ou 16 ans, ce que je peux dire c'est qu'elle me semble bien légère"

(Source : Sud-ouest pays basque)

 

Une bataille s'engage avec des avis qui différent et le gouvernement Espagnol se devra de trouver une solution et de trancher dans l'intérêt de tous. Maurice Goldring, écrivain, en vien même à comparer cette situation avec celle qui avait eu lieu en 1994, en Irlande avec le groupe terroriste  ''IRA''.

 

edrfg.jpg

 

Deux membres de l'ETA coiffé du béret basque

avec, derrière eux, leur logo.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article